L’ÉVEIL JUDO : 4 À 6 ANS

 
4 à 6 ans, c’est la petite enfance.

Nous pratiquons l’éveil judo au sein du club mais également en milieu scolaire : le judo école.
Le judo école s’appuie sur des textes précis de l’éducation nationale : ce sont des jeux de lutte et d’opposition (école maternelle). L’histoire de Rikiki la fourmi est un exemple.


À partir de l'histoire de Rikiki la fourmi, qui défend vaillamment la fourmilière contre les agresseurs, différentes activités et jeux sont proposés autour de trois apprentissages majeurs :
conquête d'objet, conquête de territoire, imposition d'un état physique. La lutte permet aux enfants dès la maternelle de se construire en s'opposant aux autres, collectivement ou individuellement, d'occuper des rôles précis (attaquant, défenseur, arbitre), et d'oser entrer en contact corporel en respectant un certain nombre de règles, et participe ainsi à leur développement global.

1/7

L’éveil judo en club c’est :

Inciter l’enfant à explorer librement et à s’adapter au contexte convivial, attrayant et varié.

L’accompagner vers la maîtrise d’habiletés motrices fondamentales : équilibration, locomotion, préhension au travers des pratiques multiformes qu’autorise le contexte du dojo

Proposer initialement à l’enfant des activités respectant son besoin de réaliser seul pour l’amener progressivement vers une pratique qui l’implique dans des interactions par deux, de coopération essentiellement et parfois d’opposition. 

Enseigner des règles de "savoir être" en groupe, identifiées dans un code de "bonne conduite" qui préfigure le code moral du judo ; dans le but d’amener l’enfant à une meilleure acceptation de l’autre et à établir un climat relationnel de confiance.

Le judo est un merveilleux exercice pour les jeunes.

C’est le sport éducatif par excellence : il permet aux enfants de s’exprimer pleinement dans le cadre d’une discipline librement consentie.

Ils améliorent leurs gestes, leur synchronisation, ils canalisent leur énergie. Ils développent leur courage, leur volonté et affirment leur caractère. Les enfants établissent entre eux des rapports de respect, de correction, d’amitié et d’entraide qui les prépare à leur vie adulte.

L’éveil judo, ce n’est pas :

La période des apprentissages techniques judo.
Que ce soit dans la pratique au sol ou debout, ceux-ci ne sont abordés qu’à partir de 7 ans.

L’opposition (ou jeu d’opposition) comme forme dominante d’expression par deux. La situation de rivalité ne sera pas absente de l’éveil judo mais elle prendra un caractère atténué du point de vue de l’enfant. Les situations sollicitent l’entraide, la réalisation commune ; la complicité, le partage seront majoritaires. (Source : éveil judo-FFJDA)

L’INITIATION JUDO : 7 À 8 ANS

 
Ce sont les mini-poussins : les 7-8 ans, la moyenne enfance (ceinture blanche à jaune)

L’enseignement mis en œuvre pour cette période a pour but :

D’affiner la motricité des enfants (abordées en éveil judo), piloter son corps.

L’apprentissage de la chute, sécuriser son partenaire lors de la chute.

D’apprendre les règles élémentaires de la vie sociale.

D’apprendre à raisonner, assimiler le vocabulaire judo.

L’apprentissage du premier niveau d’expression technique (initiation aux techniques de projections, déplacements, immobilisations au sol, enchaînements….)

 

Durant cette période, nous construisons les bases nécessaires à l’acquisition des apprentissages techniques à venir. Les techniques appréhendées restent cependant des « formes ».

(Ex : photo ci-contre, étude de la chute)

LE PERFECTIONNEMENT GLOBAL

Ce sont les Poussins-Benjamins (9-12 ans),
c’est la grande enfance - ceinture jaune à verte

Cette catégorie est appelée "l’âge d’or des apprentissages".

C’est le moment d’inculquer les principes fondamentaux.

Il conviendra de continuer à développer les habilités motrices fondamentales.

Sur le plan du judo, il conviendra d’acquérir les habilités techniques fondamentales, à partir de la progression française.

C’est le premier pas vers les compétitions, les premiers stages, le moment du raisonnement (arbitrage…).

A l’issue de cette période l’enfant maitrise une technique générale appliquée dans les exercices d’entraînements (kakari geiko, randori….).

LES ADOS-ADULTES

Ce sont les 13 ans et plus
Minimes, cadets, juniors, séniors, vétérans

Il conviendra de tenir compte des sous-catégories de cette tranche d’âge (ados : 13-17 ans et adultes 18 ans et plus) sur le plan morpho-biologique, psychomoteur et socio-affectif. En effet les incidences pédagogiques et les buts à atteindre diffèreront selon chacun.

Le but commun étant de pratiquer, répéter, comprendre ; tout en préservant le plaisir à s’entrainer.

Dès 13 ans nous entrons dans le perfectionnement individuel. Nous commençons à « construire » son système d’attaque, à préparer déjà les plus jeunes à la ceinture noire (kata, compétition, arbitrage). Donc beaucoup d’études techniques, de randoris, de recherches sur les principes du judo.

L’objectif de l’enseignement est d’amener les élèves sur un chemin (DO), une direction qui leur permettra de profiter pleinement du judo et pratiquer longtemps.

Nous insistons sur la notion de plaisir qui est essentielle !

Nous abordons à partir de 14 ans également le JU-JITSU, la self défense.

 
 

© 2019 Massilia Judo - Mentions légales

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle